JEAN-PIERRE MADER

Partenaires

Disparue // Macumba // Un pied devant l'autre // En résumé en conclusion // Outsider // Jalousie

Après des études d’informatique poursuivies dans sa ville natale de Toulouse, Jean-Pierre MADER se tourne vers la musique en participant à différentes formations de rock en tant que bassiste et chanteur. On le verra aux côtés de Tangara, des Gaulois, d’ ils+2 et de Johnny and Co.

Sa rencontre avec Richard Seff ainsi que le besoin de créer sa propre musique l’amènent à enregistrer dans les années 80 ses premières chansons et son premier album « Faux coupable » en tant qu’auteur compositeur interprète :

Rapidement, le succès est au rendez-vous :

  • De 1984 à 1992 plus de 4 millions de disques seront vendus avec une série de succès comme :DISPARUE, MACUMBA, UN PIED DEVANT L’AUTRE, EN RESUME EN CONCLUSION, OUTSIDER, JALOUSIE. Durant cette période, il donne plus de 300 concerts, dont l’OLYMPIA, qui affiche complet pendant trois soirs en mars 1987. Son titre Macumba comptabilisera plus d’une trentaine de versions étrangères couronnant ainsi ses talents de compositeur à l’étranger.
  • En 1992, la société phonographique UNIVERSAL POLYDOR, lui propose la direction artistique du label aux côtés de Didier Varrod. Désireux de se remettre en question artistiquement et de tenter de nouvelles expériences musicales, Jean-Pierre répond favorablement à différentes demandes d’artistes pour la production et les arrangements de leur album. Il réoriente sa carrière et devient un producteur réalisateur demandé. Il produit les albums de Ute LEMPER (Espace indécent), Philippe LEOTARD (Je rêve que je dors), Michel FUGAIN (Plus ça va), le basque PEIO SERBIELLE et les voisins toulousains des FABULOUS TROBADORS (On the linha imaginot). Parallèlement, il devient le conseiller de la ville de Toulouse pour l’élaboration et la construction du ZENITH (8 000 places).
  • En 2000, il produit Balamouk l’album des YEUX NOIRS pour le label EMI, en revisitant l’esprit tzigane et klezmer du groupe. Il assure également la production de l’album du ténor RUBEN VELASQUEZ pour Warner Classique.
  • En 2001, il participe avec son ami Georges Baux aux nouveaux albums de Bernard LAVILLERS et de CHRISTOPHE.
  • En 2002, il travaille sur celui de DICK ANNEGARN (Un’ Ombre).
  • En 2003, il produit l’album hommage autour de Serge REGGIANI (Victoire de la musique d’honneur) avec la complicité de Jane BIRKIN, Maxime LE FORESTIER, Bernard LAVILLIERS, JULIETTE, BENABAR, SANSEVERINO, Patrick BRUEL, etc.
  • En 2005, il réalise, entre Toulouse et Bruxelles, l’album du groupe bordelais CRESUS (Trouver le sens).

Jean Pierre MADER reste l’une des figures marquantes de sa génération.
Il triomphe depuis 5 ans dans tous les zéniths de France avec la tournée des années 80 (comptabilisant plus d’un million de spectateurs au total, et un passage historique au Stade de France devant 50 000 spectateurs en Mai 2008)

En Juin 2009, il enregistre en duo «  Bruxelles Toulouse » avec son ami belge Alec Mansion (Léopold Nord) définissant un nouvel axe d’amitié Nord Sud. Cette chanson connaîtra un véritable succès en Belgique.
On le verra très prochainement  au cinéma dans une comédie « Stars  80 » produite par Thomas Langmann où il jouera son propre rôle aux côtés de Richard Anconina et de Patrick Timsit.

Site internet de Jean-Pierre MADER